Accueil » Je teste la dépilation définitive à Reims

Je teste la dépilation définitive à Reims

By Kari
2 comments
 

Depuis quelques jours, je suis en relation avec Aurélie la Responsable du centre Blossom de Reims pour tester la dépilation définitive.
Pour celles qui ne connaissent pas cet institut, c’est LE centre de référence Numéro 1 sur Reims (à quelques pas de la Place du Forum) pour la dépilation durable et progressive par lumière pulsée.
Blossom est équipé de la dernière génération de lumière pulsée Ariane (technologie de fabrication française la plus performante brevetée et certifiée ISO 9001 et CE = pour les connaisseurs).
Le centre a plus de 10 années d’expérience dans ce domaine et l’équipe est très qualifiée et expérimentée.

L’institut propose également plusieurs prestations minceur, coaching sportif, bien-être, beauté…

Mais ce qui nous intéresse aujourd’hui…c’est de se débarrasser durablement de nos poils.

J’ai décidé de commencer par une zone peu étendue pour voir le résultat : les aisselles. Peu étendue mais une des plus importante à mon sens. Et oui, c’est LA zone que nous épilons le plus souvent (été comme hiver) pour éviter les odeurs de transpiration entre autres.
Le principe de la dépilation durable par lumière pulsée est simple : c’est l’élimination progressive de la racine du poil qui est responsable de la croissance de celui-ci.
L’idée est de retrouver une peau lisse et douce et d’oublier la corvée de l’épilation, les poils incarnés, les rougeurs et les irritations…

Il faut compter entre 6 et 10 séances en fonction des zones à traiter et de la pilosité pour pouvoir éliminer durablement 90 à 95% des poils.

Avant d’attaquer la première séance dont je vous parle un peu plus bas, j’ai été reçu pour un premier RDV informatif.

Le Rendez-vous test

Le vendredi 4 mai 2018
J’ai été reçu environ 20 à 30 minutes par Aurélie qui m’a informé des risques et du déroulement des prochaines séances.
Les explications sont très claires et complètes. Tout y est abordé. Un questionnaire doit être complété pour que les techniciennes puissent tout savoir sur d’éventuels traitements en cours, problème de santé particulier…
Durant ce RDV, un test de quelques flashs avec la machine est réalisé sur la peau pour comprendre et se familiariser avec la technique. Je n’ai pas senti grand chose à ce moment là, juste de petits picotements.

La première séance 14 mai 2018

Le lundi 14 mai 2018
Quelques jours plus tard, me voilà de retour chez Blossom pour ma première VRAIE séance…
10 minutes TOP CHRONO!!!! C’est le temps qu’a duré le RDV et pourtant, je suis une pipelette!!!
J’ai suis tombée sur Mélanie, une jeune esthéticienne qui connait son sujet sur le bout des doigts.
Je suis du genre à poser 1000 questions à la secondes et elle a réussi à répondre à toutes mes interrogations.

Pour commencer, nous enfilons (elle et moi) une paire de lunettes de protection.


Mélanie définit et dessine sur mes aisselles la zone exacte à traiter.
Et en avant pour les flashs qui permettent d’éliminer la racine du poil.
Côté droit : j’ai trouvé ça un peu douloureux. Comme des picotements (bien plus prononcés que lors de mon RDV Test). Une sorte de sensation de brûlure.
Côté gauche : Mélanie me suggère d’y mettre de la glace quelques minutes pour endormir la zone…AHHHHHH j’ai pratiquement rien senti.
La douleur du côté droit a disparu en très peu de temps.
L’avantage de ces séances, c’est qu’elles sont tellement rapides qu’il est très facile de faire ça pendant sa pause du midi par exemple ou à n’importe quel moment de la journée.
En ce qui me concerne, les jours qui ont suivi, je n’ai eu aucune marque, aucune rougeur, aucune douleur, RIEN!!!!!!

Bilan première séance

Pour résumer, j’ai juste eu une petite douleur au moment des flashs mais plus rien après.
Il est noté sur mon dossier d’appliquer de la glace avant chaque séance.
J’ai rencontré une équipe très professionnelle et à l’écoute.

La prochaine séance est prévue en août car il est préférable d’attendre au minimum 6 semaines entre chaque.
Mais le problème qui vient s’ajouter à cela, c’est que j’ai prévu de partir en vacances à la mer pendant plusieurs semaines entre juin et juillet, et que l’exposition au soleil est fortement déconseillée. Du coup, l’équipe m’a proposé d’attendre que ma peau soit prête à recevoir d’autres flashs (fin août).
C’est vrai que ça fait long, mais franchement, ça vaut le coup! Donc, je vous donne RDV fin août pour la prochaine séance…

La deuxième séance 30 août 2018

Après la première séance du 14 mai, j’ai remarqué que pendant le mois qui a suivi, je n’avais plus un seul poil! Trop bien…un petit avant goût de ce qui m’attend dans quelques mois. J’étais prête une fois de plus à souffrir, mais je me disais aussi que le jeu en vaut la chandelle. J’avais quand même un peu la trouille sincèrement.
C’est Aurélie, la responsable du centre qui s’est occupée de moi et elle a été parfaite. Elle m’a appliquée de la glace sur les zones à traiter pendant plusieurs minutes. Au moment des flashs, je retenais mon souffle. Et finalement, pas de douleurs juste de touts petits picotements, le soulagement! Quelques heures après, je pensais avoir des irritations ou la peau qui tiraille un peu, eh beh non. Je suis vraiment satisfaite de cette séance. Je prie pour que les autres se passent de la même manière.

Et comme je suis une warrior, Aurélie m’a proposé de faire le maillot. On avait fait un test de flash quelques jours auparavant pour anticiper. J’ai donc fait ma première séance aujourd’hui.
En principe, je suis donc tranquille pour plusieurs jours sans poils.
Je vous donne rdv dans quelques semaines pour la suite de mes aventures pileuses.

Ma troisième séance le 09 octobre 2018

Tu dois te demander pourquoi la troisième séance arrive aussi tardivement? Beh tout simplement parce que mes poils ne poussaient pas.
J’adore ça! Ne plus avoir à me prendre la tête avec le rasoir ou la cire. Si j’avais su avant que la dépilation durable pouvait autant me faciliter la vie, je l’aurais fait beaucoup plus tôt.
Alors, je te le dis, à toi derrière ton écran, si ce n’est pas encore fait, FONCE! Je te l’accorde, c’est un budget mais ça vaut vraiment le coup.
Bon, bref, revenons à la séance.
Comme pour toutes mes séances de dépilation (aisselles, maillot, demi-jambes), l’esthéticienne du centre Blossom applique de la glace sur la zone à traiter avant de commencer les flashs. Ça a duré 10 minutes comme d’habitude. RAS! Aucune douleur, aucune rougeur, RIEN.
Donc là, je suis tranquille pour environ un mois sans aucun poil. Puis quelques uns recommenceront à pousser.
Juste avant ma troisième séance, il ne me restait qu’environ 30% de mes poils par rapport au tout début du processus. J’imagine que la troisième séance va en éradiquer pas mal. COOL.
Je te donne RDV dans quelques semaines pour la quatrième séance.

Ma quatrième séance le 29 janvier 2019

Cette fois, il a fallut attendre 3 mois avant de voir repousser des poils. Plus les séances passent et plus les poils disparaissent.
Je ne sais pas si c’est parce que je suis rodée mais je ne ressens plus du tout le flash lors des séances dépilation aisselles.
Du coup, j’ai décidé de me débarrasser aussi de ma moustache!
La séance dure 2 minutes et le prix et franchement raisonnable.
Bon, je ne sais plus quoi faire pour te convaincre.
Si tu es là, c’est que cette technique t’intéresse, je vais te donner 2 conseils :
le premier, c’est de ne plus hésiter, tu verras, tu seras vraiment satisfaite.
le deuxième, choisis bien ton centre de dépilation. J’ai déjà été brulé par un concurrent de Blossom… j’ai de belles marques de dépigmentation sur les jambes depuis plusieurs mois (ah les risques du métiers de blogueuse).
Si tu es de la région, je te conseillerais forcément Blossom puisque j’en suis pleinement satisfaite. J’y fais des séances de dépilation aisselles, maillot, jambes et moustache!
Allez, fonce.
RDV dans quelques semaines pour la suite…

Ma cinquième séance le 6 mai 2019

On commence à voir le bout. Il ne me reste que quelques poils très fins et peu visibles. Mais eux aussi doivent y passer.
Ces derniers temps (à l’approche de l’été), j’ai répondu à des dizaines de questions sur Insta (vient me suivre juste ici) concernant le déroulement d’une séance ou l’efficacité de la technique. Mais la question qui revient systématiquement, c’est « Est-ce que ça fait mal? ». En lisant le détail de mes séances, tu as dû voir que les premières n’étaient pas très agréables pour moi. Mais ça n’a pas duré. Je n’ai plus ressenti de douleurs ou de sensations de brûlures sur les dernières séances. Après, j’ai envie de te dire que chaque personne est différente donc je ne peux pas savoir comment ça se passera pour toi. Mais ce dont je suis sûre, c’est qu’on s’en fait une mauvaise idée. La douleur est loin d’être atroce. Une épilation à la cire est (à mon avis) beaucoup plus insupportable.

Donc, une fois de plus, cette séance a duré 10 minutes et s’est très bien passée.
En écrivant cet article, je me rend compte que cela fait déjà 1 an que le processus est en cours… les poils ne poussaient pratiquement plus entre chaque séances donc il fallait attendre à chaque fois.
Je n’ai pratiquement plus de poils et je pense qu’il ne me reste plus beaucoup de séances à faire (probablement une dernière).
Je pourrai, à ce moment là te mettre des photos du résultat final.
Je suis déjà super satisfaite. C’est un vrai bonheur de ne plus avoir à penser à ça quotidiennement.
Je suis plus que convaincue.
RDV fin juin pour la suite…

Ma sixième séance (et dernière officiellement) le 28 juin 2019

Comme prévu, elle a eu lieu en juin et comme toujours, je suis à la bourre pour mettre à jour cet article.
Mais j’ai une excellente excuse puisque je suis partie en vacances! C’est une bonne excuse ça, non?!
L’avantage d’avoir attendu plus d’un mois avant de décrire cette dernière séance, c’est que j’ai du recule.
J’ai été tranquille durant tout le mois de juillet. pas de rasoirs, de cire ni crème dépilatoire. Et quand tu pars un mois complet en Tunisie (plage, piscine…), c’est génial de pas avoir à se préoccuper de ces détails.
Donc officiellement, c’était la dernière séance. Certaines personnes ont parfois besoin d’une ou deux séances supplémentaires pour éradiquer les derniers poils récalcitrants.
Je pense d’ailleurs que ça va être mon cas. Il me reste quelques poils très très fins. Ils ne sont pas très visibles mais sont quand même présents. Ça serait dommage d’avoir fait tous ça et de ne pas avoir un résultat nickel.

 

     
2 comments
0

Vous allez aussi aimer

2 comments

Comment perdre 10 kgs grâce à ces appareils? 07/29/2018 - 9:57

[…] durable dans un institut très réputé de Reims : BLOSSOM (vous trouverez l’article ici Je teste la dépilation définitive à Reims). Je me suis rendue compte que le centre était expert en minceur et tonification en plus de […]

Reply
Quand on est maman - Blog lifestyle de maman 12/04/2018 - 7:25

[…] Si tu suis un peu mes aventures pileuses, tu sais que je suis devenue une pro de la dépilation définitive. J’ai commencé il y a plusieurs mois par les aisselles puis j’ai continué avec le maillot. Pour tout ça, j’ai choisi l’institut Blossom à Reims. Si tu veux jeter un œil sur mon expérience, vient par ici. […]

Reply

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus

Privacy & Cookies Policy