En tant que maman de jumeaux (un garçon et une fille), je me suis toujours posée la question à savoir :
Comment satisfaire les deux sans en privilégier un plus que l’autre?
Cette question, toutes les mamans de jumeaux, triplés et plus se la posent de manière quotidienne.
Dès leur naissance, j’ai cherché à analyser comment je devais me comporter avec chacun d’entres eux.
Comment éviter les conflits, les différences et développer l’individualité de chacun?
Aujourd’hui, ils fêtent leurs 9 ans et j’ai toujours beaucoup de difficultés à trouver les réponses à toutes ces question existencielles.
Ceci dit, j’ai quand même certaines astuces qui me permettent de satisfaire les deux tout en laissant leurs personnalités s’exprimer.
Voici donc quelques conseils :

Eviter de comptabiliser le temps passé avec chacun

Inutile de strésser quant au temps passé avec chacun d’entre eux. Ils sont différents et plus le temps passe, plus vous vous trouverez des centres d’intérets
communs avec vos différents enfants.

 

Eviter de dispatcher les tâches toujours de la même manière

Les choses doivent se faire de manière plus naturelle.
Il n’est pas bon qu’une tâche en particulier soit toujours attribuée au même parent par exemple : papa donne le bain et maman le repas.
Il faut varier au maximum pour passer des instants différents avec chacun.

 

Respecter la personnalité de chacun

Lors des anniversaires par exemple, mieux vaut faire des cadeaux séparés en fonction de la personnalité de chacun plutôt que des cadeaux communs.
Eviter ègalement de les apeller « les jumeaux » quand vous vous adressez à eux.
Et arrétez de les habiller de la même manière. Je sais que c’est tentant et tellement mignon mais passé un certain âge, il vaut mieux s’abstenir pour
les distinguer plus facilement.

 

Les séparer autant que possible

Chacun sa chambre, chacun son univers, chacun ses vêtements, chacun ses jouets…enfin vous avez compris le principe.

 

Ne pas les comparer lors des devoirs

Cela donne des complexes, créé des tensions entre jumeaux et démotive.

 

Et vous, comment faites vous avec vos enfants?
Si vous avez d’autres idées, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires.