Emails privés

Il m’a forcée à devenir blogueuse ✌️

 

A l’heure où je vous écris, on est mercredi.

Les enfants viennent de rentrer du sport.

La douche et les devoirs sont faits.

Moi je suis sous mon plaid avec mon ordi.

Avec une énorme tasse de café et un morceau de gâteau à la banane que j’ai parfaitement réussi

Bref, un moment privilégié comme je les aime.

Il y a un an et demi, j’étais loin de tout ça.

15 années à travailler pour quelqu’un.

15 années à faire de mon boulot une priorité.

15 années à mettre mes propres rêves de côté.

15 années… c’est long, c’est beaucoup trop long.

Jusqu’au jour où…

Je me suis réveillée.

Trop de boulot, trop de contraintes, trop d’heures de travail.

Ma famille passait au second plan.

Ça ne t’ai jamais arrivé ?

Je ne voyais mes enfants que le matin.

1h30 sur une journée!

Tu trouves ça normal?

Et en échange, RIEN.

Ou si, un mal-être, la sensation de n’avoir rien accompli.

Et là, BURN OUT!!!

Il fallait vite quitter mon boulot avant d’envenimer d’avantage la situation.

Alors, oui, on m’a prise pour une folle!

« Comment oses tu quitter une situation aussi confortable? »

« Tu vas le regretter »…

Mon seul allié : mon mari.

Mon mari, le blogueur!

Avec son esprit décalé et rêveur, limite perché 🤪

Pour lui, tout est possible.

Il m’a poussé à devenir blogueuse (il m’a harcelée en vrai).

Notre idée : Partager mes expériences et mes galères de maman.

C’est lui qui m’a forcée à prendre du temps pour réfléchir.

A réfléchir à ce qui me convenait le mieux.

À utiliser le blogging comme thérapie.

À aller au delà du système social classique.

A créer MA PROPRE ACTIVITÉ.

Le blog a pris une tournure inattendue et a développé des tas de possibilités.

Je n’ai pas hésité à prendre des risques pour provoquer les choses.

Partenariats divers, organisations d’évènements, …

Si ça me plait, je fonce.

Avant tout ça, la seule raison pour laquelle j’allais sur Internet, c’était pour consulter le programme TV.

Alors, parfois, ça me fait un peu marrer quand je passe des heures sur l’ordi.

Aujourd’hui, je ne réfléchis plus. C’est pas bon de trop cogiter.

Tu ne pourras pas faire d’erreurs sans essayer.

Trouves toi aussi un soutien et lances-toi.

Moi, je me suis lancé, je ne reviens plus en arrière.

Je te dis à demain !

Kari

PS : Est ce que tu as lu mon article sur le blog, « Et si on changeait de vie ? »
Voilà le lien : http://www.quandonestmaman.fr/et-si-on-changeait-de-vie/

 

*Ce post a d’abord été envoyé ce matin aux abonnés de mes emails privés*

 

Si toi aussi tu souhaites recevoir un email quotidien inspirant et motivant pour changer de vie et devenir libre, inscrit toi à mes emails privés ðŸ‘‡



Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.